nature.et.partage

pour la terre, partageons la nature sans nous battre. mais... comment?


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aussitôt Ocyto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Aussitôt Ocyto le Jeu 6 Mai - 10:11

Paris, 15 février 2010
Autisme : l'administration d'ocytocine améliore le comportement social des patients
L'autisme est une maladie caractérisée par des difficultés à communiquer efficacement avec l'entourage et à développer des liens sociaux. L'équipe du Centre de neuroscience cognitive (CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1)), dirigée par Angela Sirigu, montre que l'administration intranasale d'ocytocine, une hormone connue pour son rôle dans l'attachement maternel et le lien social, améliore significativement les capacités des patients autistes à interagir avec les autres personnes. Pour ce faire, les chercheurs ont administré de l'ocytocine à 13 patients autistes puis ils ont observé le comportement social des patients pendant des jeux de balle et des tests visuels de reconnaissance de visages exprimant différents sentiments. Leurs résultats, publiés dans PNAS le 15 février 2010, montrent ainsi le potentiel thérapeutique de l'ocytocine pour traiter les troubles sociaux dont souffrent les patients autistes.

L'ocytocine est une hormone qui favorise l'accouchement et la lactation. Elle joue un rôle crucial dans le renforcement des comportements sociaux et émotionnels. De précédentes études qui ont mesurées le taux de cette hormone dans le sang des patients ont montré qu'elle était déficitaire chez les patients atteints d'autisme.
L'équipe d'Angela Sirigu du Centre de neuroscience cognitive à Lyon a donc fait l'hypothèse qu'une déficience de cette hormone pourrait être impliquée dans les problèmes sociaux des autistes. L'équipe, en collaboration avec le Dr Marion Leboyer de l'Hôpital Chenevier, à Créteil, a examiné si l'administration de l'ocytocine pouvait améliorer le comportement social de 13 patients souffrant d'autisme de haut niveau (HFA) ou du syndrome d'Asperger (SA). Dans ces deux formes d'autisme, les malades ont des aptitudes intellectuelles et linguistiques normales mais n'arrivent pas à s'engager spontanément dans des situations sociales. Ainsi au cours d'une conversation, les sujets dévient la tête et les yeux pour ne pas croiser le regard de l'autre.

Les chercheurs ont tout d'abord observé le comportement social des patients pendant qu'ils interagissaient avec trois personnes dans un jeu de balle. Trois profils étaient représentés : un joueur renvoyant toujours la balle au patient, un joueur ne renvoyant pas la balle au patient et enfin un joueur qui renvoyait indifféremment la balle au patient ou aux autres joueurs. A chaque fois que le patient recevait la balle, il gagnait une somme d'argent. Le jeu était recommencé 10 fois pour permettre au patient d'identifier les différents profils de ses partenaires et agir en conséquence. Sous placebo, les patients renvoyaient la balle indistinctement aux 3 partenaires. Au contraire, les patients traités par l'ocytocine discriminaient les différents profils et renvoyaient la balle au partenaire le plus coopérant.

Les chercheurs ont également mesuré le degré d'attention aux signaux sociaux des patients en leur faisant observer des séries de photos représentant des visages. Sous placebo, les patients regardent la bouche ou en dehors de la photo. Mais après avoir inhalé de l'ocytocine, les patients montrent un degré d'attention plus élevé aux stimuli faciaux : ils regardent les visages et on observe même une augmentation des regards portés précisément sur les yeux des visages photographiés.

Pendant ces tests, les chercheurs ont également contrôlé les effets comportementaux par des mesures physiologiques du taux d'ocytocine plasmatique avant et après la pulvérisation nasale.. Avant la pulvérisation nasale, le taux d'ocytocine était très bas. Après la prise d'ocytocine, le taux dans le plasma augmente.

Les résultats de ces tests montrent donc que l'administration d'ocytocine permet aux patients autistes de s'adapter au contexte social en identifiant des comportements différents parmi les membres de l'entourage et d'agir en conséquence en montrant plus de confiance envers les individus les plus coopérants. L'ocytocine diminue également la peur des autres et favorise le rapprochement social.

Cette étude est une des premières à démontrer un effet thérapeutique potentiel de l'ocytocine sur les déficiences sociales dans l'autisme. Certes, des variations interindividuelles sont retrouvées dans la réponse au traitement et les chercheurs reconnaissent l'importance et la nécessité de poursuivre ces travaux. Ils vont notamment étudier les effets à long terme de l'ocytocine sur l'amélioration des troubles de la vie quotidienne des patients autistes et son efficacité à un stade précoce de la maladie.

Références :

E Andari, J-R Duhamel, T Zalla, E Herbecht, M Leboyer, A Sirigu (2010) Promoting social behavior with oxytocin in high-functioning autism spectrum disorders, PNAS, in press.
Contacts :

Chercheurs CNRS l Angela Sirigu et Elissar Andari l T 04 37 91 12 31 et 04 37 91 12 36 l sirigu@isc.cnrs.fr et

eandari@isc.cnrs.fr

http://www2.cnrs.fr/presse/communique/1793.htm
Presse CNRS l Muriel Ilous l T 01 44 96 43 09 l muriel.ilous@cnrs-dir.fr

Sniffer de l'ocytocine comme un vulgaire spray nasal suffirait à aussitôt soulager les aspies? Si, si! Autisme et ocytocine en relation proche dans la recherche google depuis février 2010 c'est donc tout récent! Car le résultat d'une étude française a été publié le 15/2/2010 et aussi reprise dans le web anglo saxon en cherchant avec l'orthographe oxytocin.

Bizarre que le rapprochement n'ait été fait que si récemment!

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Aussitôt Ocyto le Dim 9 Mai - 17:19

L'une des premières choses que nos chiens nous apprennent, étant enfants, c'est qu'il faut bien les masser dans le sens du poil.

On doit masser ses amis dans le sens du poil.

Traiter ses amis comme des chiens, sera peut être bien à la mode très bientôt.

Pour l'instant il est aisé de se faire traiter comme un chien par des amis en leur demandant de nous masser parce qu'il est devenu commun de payer cher quelqu'un pour nous masser à poils. C'est une bonne idée d'apprendre à masser les hommes en se faisant la main sur des bêtes à poils doux.

Doudous?

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Aussitôt Ocyto le Lun 10 Mai - 12:45

Une vie de chien c'est fait pour ça: Protéger et servir.

Donc tant qu'il me protège et qu'il me sert, je le masse. La nourriture en croquette aussi il y a droit, toujours les mêmes, d'après le conseil de mon vétérinaire.

Mais ce n'est pas de cette nourriture qu'il a besoin. Il a besoin de se sentir interagir avec un humain pour se réaliser.

Nous pour nous réaliser il suffit qu'on arrive à acheter une bagnole d'une tonne et demie rouge pour se sentir utile à la société.

Pour les chiens c'est pareil. Ils ont juste besoin de se sentir utile à l'homme. Aucune espèce de chien n'a jamais été créée pour être sauvage, depuis l'époque où des louveteaux du moyen orient ont été imprégnés, choisissant de manger nos déchets autant que nos défécations parce que c'est probablement une source d'énergie plus régulière et rentable qu'un escargot sur trois dans chaque buisson du circuit hebdomadaire.

Mais pour obtenir un apport régulier et de bonne qualité d'énergie sociale il n'y a pas photo. Ils sont, comme tous les animaux à sang chaud probablement dopés à l'ocytocine. Entre eux ça marche, ils sont déjà sociables. Mais s'insérer dans un groupe humain et en parasiter le système hiérarchique, c'est au poil.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Aussitôt Ocyto le Mar 11 Mai - 14:54

Mais ce monde existe déjà chez les plus pauvres du monde. Pour qu'il se développe ici ce mouvement, il y a trop d'argent! En attendant pour vivre dans ce monde léger et gratuit, on peut donc juste aller vivre quelques mois par an, en vacances chez les pauvres.

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Aussitôt Ocyto le Mar 11 Mai - 16:10

Invité


Invité
je viens de voir "l'eau des yeux" la première diffusion d'un film ladaki en france (le tibet vu "de l'intérieur").

ça paraît ringard à fond mais en fait c'est très riche.

une chose est remarquable. en plus du message de semer des graines de destin et de les cultiver par l'intention (le boudhisme, en gros): la richesse affective qui émane du film. Bien des actes qui sont naturels là bas et qu'on n'ose pas faire en occident rendraient la vie plus facile. Il est naturel de s'étreindre, de se câliner, et de se passer de l'énergie dans de simples gestes de contact associés à la parole. Le contact entre les deux cousins qui sont "frères" est touchant.
Si en occident les choses se passaient ainsi, il y aurait bien moins de dérive affectives, sexuelles et autres. Les gestes de contacts sont lent, et laissent le temps de comprendre. Il y a par contre peu de gestes "brasse air" associé à la parole. un asperger y serait plus à l'aise.
Le "héros" (Sonam) est réservé, timide, très introverti,, pourrait "extérieurement" être asperger (peu d'expression, par ce qu'il garde secret ses sentiments) et c'est lui qui finalement récolte les "fruits" de sa graine: l'éducation, l'approuvation sociale de tout le village, la femme qu'il aime.
pour les occidentaux, ce genre de film doit être très pénible comme tout à voir, ça ne bouge pas, c'est long. sauf quand ils y a les comédies musicales à la Bolywood.
J'en savoure la richesse encore plus après coup. il faut assimiler d'abords et puis en fouillant sa mémoire la richesse pas captée du premier coup se révèle.
pas de violence, pas d'esbrouffe, ça fait du bien.
(le cinéma au ladak datant de 4 ans, c'est très "amateur" techniquement, et les acteurs sont bénévoles)

c'est plus humain là bas... en france on a "camping" ou autre dans le genre.

6 Re: Aussitôt Ocyto le Mar 11 Mai - 16:48



toujours du magnifique www.informationisbeautiful.net

1. massage, 2. luminothérapie (néol?), 3. méditation, 4. exercice, 5. sommeil

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Aussitôt Ocyto le Jeu 13 Mai - 1:50

Heureusement que c'est personnel. Tu fais la richesse de l'internet contemporain. L'internet d'après 1999 (l'année de la sortie du film "matrix") est plein de vide résonant à l'infini.

Les pages txt issues souvent de notepad et de petits logiciels tout simples regorgent d'informations précieuses. Elles sont probablement malheureusement progressivement effacées

Inexorablement.

Je suis à la recherche constante de sites intéressants. Les seuls vrais sites qui m'intéressent sont des pages de textes sans images où il est question de verbaliser le résultat d'une réflexion profonde, résultat qui rebondit sur un autre questionnement.

Cette recherche doit produire des hormones de récompense puisque je suis le jouet de l'information qui se recherche elle même, de la conscience qui cherche à multiplier les contacts et les interactions.

Je me demande si l'ocytocine fait partie de la récompense, et hop je pars chercher la réponse...



Dernière édition par péré alain le Sam 15 Mai - 14:49, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Aussitôt Ocyto le Jeu 13 Mai - 1:51

"Selon les chercheurs, l’hormone agirait en permettant de surmonter la crainte d’une trahison. S’y associerait la sensation de récompense, résultant d’un comportement de rapprochement plus important."

trouvé!

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Aussitôt Ocyto le Lun 15 Nov - 20:08

FM : Chez les animaux et chez l’Homme, l’ocytocine est connue pour jouer un rôle lors de l’accouchement, dans les contractions utérines. Lors de l’allaitement, l’ocytocine contrôle la production de lait. De plus, des données mettent en évidence un rôle de l’ocytocine dans le comportement maternel, chez les rongeurs notamment ; ce rôle est suggéré chez l’Homme mais difficile à mettre en évidence. Enfin, un rôle de l’ocytocine dans le comportement social et sexuel a été mis en évidence chez l’animal mais aussi chez l’Homme. Dans cet ordre d’idée, l’administration d’ocytocine à des patients atteints d'autisme entraînerait un changement bénéfique de leur comportement.

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/medecine/d/interview-locytocine-au-secours-des-nourrissons_25922/#xtor=RSS-8

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum