nature.et.partage

pour la terre, partageons la nature sans nous battre. mais... comment?


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

canon à sons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 canon à sons le Sam 13 Déc - 9:07

Invité


Invité
c'est un dispositif qui fait battre en eux deux ultrasons afin que dans le champs d'interférence se reconstitue un son audible.
à en croire le sonogramme on est en présence d'une émission spectrale représentant l'addition et la soustraction du spectre de la basse fréquence avec un signal à 42KHz, plus le spectre audible généré.

Le signal à double bande latérale (il semble mais ça pourrait être plus compliqué que ça) et à suppression de porteuse, je suppose est envoyé à un des deux transducteurs, et en "battant" avec le signal à 42KHz de l'autre transducteur, il génère les sons audibles.

cela voudrait dire que l'air se comporte comme un démodulateur AM dans cette configuration.

Les sons ainsi produits peuvent être dirigés avec une grande précision, permettant de sonoriser que dans une direction précise, ce qui est d'un intérêt commercial évident pour associer une "identité sonores" à un produit. De plus, comme on se trouve d'un seul coup dans la zone de diffusion et non pas progressivement, il existe un effet impactant qui donnera plus de force aux techniques publicitaire. Ce point là d'ailleurs a mis en état d'alerte: ça pourrait être rejeté par les gens qui en ont marre de la publicité, et mettre en difficulté certaines personnes, les autistes en particuliers.
la porteuse "bat" avec ce signal comme dans un poste AM où faute d'avoir un démodulateur SSB on émet une porteuse (au moyen de l'oscillateur local d'un autre poste de radio par exemple) qui en battant avec ce signal reconstitue une émission AM.

(ouvrez l'image dans une nouvelle fenêtre si elle est tronquée par la fenêtre du forum)
on voit qu'ici le son restitué est aussi le même spectre mais à l'envers, à partir de 42KHz, moins fort vu que les micros ne sont pas censé le capter, mais la porteuse à 42KHz est probablement au dessus de 100dB vu la douleur auditive qu'elle engendre il m'a fallu du PQ dans les oreilles pour y survivre. (le PQ est un filtre passe bas)
le signal plus dans les aigus semble moins corrélé. Il doit servir à annuler certaines distorsions. affaire à suivre.

Une application pratique serait utilisée pour parler dans la tête des gens, mais cette fois en utilisant non plus des ultrasons mais des micro-ondes de quelques gigaherzt.
Ce n'est pas tout à fait de la science fiction: le nerf auditif démodule bel et bien comme une fréquence audible certaine impulsions radar. ici sont donnés toutes les recettes d'une possible "amélioration" du canon à propagande.

elle est décrite par Jean Pierre Petit




dans la page http://www.jp-petit.org/science_fiction/effets_speciaux.htm

- Allô, les gars de la technique, je suis bien au service des effets spéciaux ?

- Tout à fait !

- On a un service à vous demander.

- Dites toujours, on verra ce qu'on peut faire.

- Voilà. On a un type qu'un aimerait bien booster, mais de manière un peu discrète. Pas avec une matérialisation de bonshommes à travers des hologrammes.

- Oui, on voit ce que vous voulez-dire.

- C'est un certain Moïse. Est-ce que vous pourriez ... lui parler dans sa tête ?

- Ca, alors, c'est rien du tout. On croise deux pinceaux de micro-ondes dans la tête du gars, avec des fréquences différentes. Son nerf auditif fait office d'antenne et il détecte les battements.

- Les quoi ?

- C'est des aspects techniques ....

- Et les gens, autour, n'entendent rien.

- Absolument rien. L'audition s'effectue par stimulation du nerf auditif, sans que le tympan ne soit sollicité. Il n'y a que le gars qui est dans la zone d'interférence qui décode. A un mètre de lui on n'entend rien. Ca avait super bien marché avec Abraham.





Voir La Bible en feuilleton
http://www.jp-petit.org/TELECHARGEABLES/bible/bible_feuilleton/bible_feuilleton0.htm



- Et est-ce qu'on pourrait compléter ça par quelque chose de ... visuel ?

- Visuel comment ? Vous nous avez dit que vous ne vouliez pas d'hologramme.

- Disons, un truc plus discret. Une lueur....

- On peut vous faire un plasma.

- Un quoi ?

- C'est encore de la technique. Disons qu'on crée de nouveau une interférence entre deux pinceaux hyperfréquences, dans un volume donné.On se débrouille pour que la fréquence de battement ionise l'oxyde d'azote contenu dans l'air.

- L'oxyde de quoi ?

- C'est juste le composant qui a le plus bas potentiel d'ionisation.

- Ionisation ? Je ne comprends rien à ce que vous racontez .....

-Bien sûr. Disons que ça rend ce volume d'air lumineux, émetteur de lumière.

- Et vous pouvez faire ça n'importe où ?

- N'importe où, n'importe quand, dans n'importe quel volume, donné. On peut faire en sorte que ça soit visible de jour. Dans l'air ou dans un buisson.

- Mais ... le buisson risque de s'enflammer, non ?

- Pas du tout. Seuls les électrons sont chauds. Il excitent les molécules qui émettent de la lumière. Le reste du gaz est froid.

- Vous voulez dire que c'est un truc qui serait à la fois chaud et pas chaud ?

- En quelque sorte....

- Le coup du buisson, ça serait pas mal. Un ... buisson ardent, en quelque sorte.

- Et on fait comme s'il parlait. On crée une voix dans la tête de votre gars en même temps. Comment il s'appelle déjà ?

- Moïse. C'est un Juif. On essaye de lui faire faire des trucs, mais il reste un peu sceptique.

- Je vois. Encore un qui a la nuque raide et qui a besoin d'un dieu-guide, d'un petit coup de pouce.

- Donc, le buisson argent qui cause, ça a l'air d'un bon plan. Là, on lui file le message.

- Vous nous dites ce qu'il faut envoyer et quand, et je refile le tout à mon équipe des effets spéciaux. C'est rien du tout.

- Attendez.... si ce type, Moïse, cherche à savoir à quoi il a affaire, pose des questions ?

- Dans quel genre ?

- Je ne sais pas. Un terrien qui est face à un tel phénomène, paranormal, s'imaginera qu'il est confronté à un dieu. Il risque de poser des questions. Et dans ce cas qu'est-ce qu'on lui répond ?

- J'ai une idée. On fait parler le buisson et on lui fait dire " Je suis celui qui est ". Et là il sera comme un con. Il n'insistera pas.

- Ça paraît une bonne idée. Bon, ce coup du buisson ardent, vous nous le faites ici, mardi en huit, à 17 heures précises.

- Ca roule .....

2 Re: canon à sons le Dim 14 Déc - 2:21

Invité


Invité
d'après Jean Pierre Petit, le procédé est connu depuis 30 ans, donc depuis 1978.

à cette époque, c'était l'âge d'or du radio amateurisme, avec comme mode de modulation préféré la BLU.
la BLU c'est le résultat de la multiplication de la tension provenant du micro, par la tension provenant de la porteuse: exemple 10000Hz est la porteuse, et 100Hz est la modulation.
à la sortie on a du 9900Hz et du 10100Hz mais pas de 10000Hz

On dit BLU Bande Latérales Unique
On devrait dire Bandes Latérales Uniquement

en pratique si on émet un spectre audible dans le 145300 KHZ on émet l'addition des fréquences audibles avec celle de 144300 KHz (Uper Side Band)
la modulation de produit donne aussi la différence (Low Side Band) mais on la filtre avec un filtre qui ne laisse passer que 3 à 4KHz de bande passante, d'où la faible bande passante d'un signal BLU, la puissance de l'émetteur se trouve donc concentrée dans les seules bandes latérales et ne véhicule pas de porteuse. Avec 1 watts on va donc plus loin.
Le récepteur a un oscillateur de battement et un démodulateur AM.
Une variante est de transmettre en AM avec porteuse réduite, pour piloter le récepteur, c'est nécessaire pour la musique.
La musique, en raison de ses lois harmoniques ne peut être écoutée qu'avec un réglage parfais, aussi, Salys Radio diffusait de la musique dans un seul but de réglage avant de relayer les téléphones de bateaux. je vous confie que ce paysage d'avant les années nonante, ces gazouillis, le morse, le radio télétypes, qui foisonnaient comme des grillons dans les prés à disparu. Le paysage radioélectrique moderne est peuplée de quelques trains d'impulsion de packet radio, il n'y a plus de phonie, presque plus de morse. ça a changé.


Le matériel pour faire la manip est donc là, chez les radioamateurs.
pour essayer le système dans les ultrasons, on pourrait le faire dans les 70 KHz et quelques et injecter la porteuse, et le résultat de produit des tensions dans l'autre transducteur, quand à faire la manip en 3GHz, on pourrait essayer avec une antenne émettant la BLU et l'autre la porteuse.
la question est de moduler en double bande latérale (sans filtrer donc le résultat du produit)
je pense, mais c'est à vérifier, que le fait d'émettre la porteuse depuis un autre endroit que ses bandes latérales permet une détection en AM par ce qu'il y a décalage temporelle, sauf en des noeuds très précis on on a peu de chance de se trouver.

3 Re: canon à sons le Mer 17 Déc - 7:11

Invité


Invité
La modulation d'amplitude et la modulation en anneau sont très proches. Dans les deux cas, il s'agit de multiplier un signal par un autre signal, plus simple. Si ce signal (par exemple une sinusoïde) est bipolaire (positif et négatif), alors on crée de la modulation en anneaux. Si le signal modulant est uni polaire (positif seulement), alors il s'agit de modulation d'amplitude.
source
http://support.ircam.fr/forum-ol-doc/nmi/1.45/doc-modules/co/ModAmp.html

La modulation d'amplitude et la modulation en anneau sont très proches. Dans les deux cas, il s'agit de multiplier un signal; le signal correspondant aux sons audibles par un autre signal, plus simple, sinusoïdal, correspondant à l'onde porteuse. Si ce signal (par exemple une sinusoïde) est bipolaire (positif et négatif), alors on crée de la modulation en anneaux.
(il ne reste que les bandes latérales, la différence des fréquences et la somme des fréquences de la porteuse avec le signal correspondant à la BF.)

remarque, le son de canal plus est une modulation de produit du son du film avec le balayage ligne 15625Hz et ce qu'on entend est la bande latérale inférieure, différence entre son du film et sifflement de balayage ligne.


Si le signal modulant est uni polaire (positif seulement), alors il s'agit de modulation d'amplitude.
(alors il resterait la porteuse), d'où le son dégueulasse des faux postes AM, qui sont des postes BLU qui ont quand même la fonction AM, on se fait jeter par les cibistes si on se pointe chez eux avec un poste radio amateur pourvu d'une fonction AM; son crade car obtenu avec le moduteur de produit, le vrai poste AM utilise une modulation par transformateur

4 Re: canon à sons le Dim 28 Déc - 13:08

Invité


Invité
avec cool edit pro 1.2 (un logiçiel qui ne date que de 10 ans) on y voit plus clair

La symétrie par rapport à 42 KHz est évidente.



le signal BF reconstitué

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum