nature.et.partage

pour la terre, partageons la nature sans nous battre. mais... comment?


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

ÉCLAIRAGE OBLIGATOIRE DE JOUR pour tous les véhicules?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Invité


Invité
Pour les vélos, en zone rurale cela les obligeraient, pour ne pas subir l'effet de réflexe d'attention qu'aux lumières qu'auront les automobilistes quand ils seront tous équipés de feux de croisement, de s'équiper eux aussi d'un éclairage de 6 watts à diodes environ, un équipement qui coûte à peu près 200 euros: 120 euros pour la dynamo dans le moyeu ou une batterie réellement performante (facile à charger mais qui tient quelques heures, soit dans les 9 volts 6Ah = une batterie d'un ordinateur eeepc par exemple) et les deux diodes luxéons (actuellement satisfaisant 2 "halogènes" 3 watts à 40 euros pièce, plus une réserve d'énergie pour les carrefours.
Fournir 6 watts, soit 10 mécanique, c'est 10 % de la puissance d'un cycliste qui roule utilitaire en vélo ou 4% de la puissance d'un coureur (par rapport 300 watts moyen), plus l'équipement qui ferait 2% de poids total. La perte de performance qui résulte d'un éclairage de jour pour les cyclistes est sensible: elle fait à peu près la différence entre un superbe vélo de course carbone à 3000 euros et un vélo moyen de gamme à 1000 euros: un tel équipement ne sera pas apprécié des cyclosportifs, même si c'est un peu stupide (la perte de temps correspond à 3 minutes de retard par heure (ou sur 35km environ, chez le non sportif allumer des phares de jours est plus conséquente, 6 à 10 minutes par heure, et sur 15 à 18km).
Autrement il y a la solution batteries, mais gérer une charge de batterie alors qu'on est souvent à l'écart de sources de courant est un souci: en pratique les piles sont toujours à plat quand on en a besoin.


Cet éclairage n'existe pas encore sous forme commerciale, mais des spots à diodes remplaçant halogènes, une fois résolus le problème d'étanchéité pourraient convenir. Pour les vélos de courses l'installation d'un tel sytème est difficile, il faut une petite batterie et les deux phares doivent être rapidement montable démontables.

Le problème c'est dans cette histoire que le vélo ne dispose même pas d'une solution commerciale fiable, facile à acheter, même si c'était cher et que pour assumer cette course à la puissance il faille fabriquer cet éclairage soit même.
Même sans le problème des phares allumés, il faudrait déjà cet éclairage de jour pour les vélos qui ne sont souvent pas vus lorsqu'ils tiennent leur droite et se confondent avec le décors (une veste de coureur, jaune, ou rouge, ne se voit pas mieux en contre jour).

Invité


Invité
Les cyclistes couchés se sont monté un éclairage qui pourrait être satisfaisant.
http://velorizontal.bbfr.net/forum-du-matos-f7/proposition-d-un-eclairage-a-led-t3027.htm

mais je pense qu'il serait plus fiable de prévoir une sorte d'adaptateur universel permettant d'utiliser un couple batterie compact (genre lithium ion) et toute source d'énergie extérieure pour remettre celle ci à niveau ou diriger cette source d'énergie vers les phares.

Ainsi, on branche simplement des spots à diodes de remplacement halogène sur ce système, ce qui permet de suivre l'évolution technique des diodes, ou autres sources d'éclairages conçues pour le "basse tension". En plus cette source de 12 volts pourrait servir pour tout autre appareil tel un poste VHF, ou la montre cardio GPS, ou autre petit gadjet qu'on peut transporter durant un long voyage en vélo.

Invité


Invité
décembre 2008
copié collé de lampes pouvant aller chez Conrad, les références commerciales sur
http://thevenet.jean.free.fr/journal/lampes.html

j'ai obtenu cette lampe, en version bleu roi (spectaculairement visible même de jour car dénote), blanc et rouge.


elle accepte très bien le 9 volts 2.5 watts (petit transfo faible prévu pour un enregistreur, la lampe ne le met pas à genoux) et le 12 volts (transfo normal)
Elle pourrait donc, directement fonctionner avec un branchement direct sur la dynamo de moyeu SON, avec éventuellement un gros condensateur pour éviter les temps morts dans l'allumage.
la lampe rouge est réellement satisfaisante pour être vu DE JOUR (de nuit c'est un peu exagéré (ça risque d'éblouir, prévoir un diffuseur, genre cache en plastique qu'on a dépoli)

La lampe blanche éclaire en diffusant bien, mais éventuellement prévoir un cache plastique un peu strié pour répartir de la lumière sur les cotés.

j'attend, pour utiliser cet éclairage, un montage qui gérerait la charge d'un petit bloc batterie lithium ion qui peut se mettre dans un "bidon technique", pour mon vélo de course droit.
pour le vélo pourvu de dynamo, simplement monter ce montage avec la dynamo qui charge à mesure.
mécaniquement, le changement d'un vélo à l'autre devrait être rapide (systèmes de pinces pour le guidon et le dessous de selle, rotule pour orienter, et idem pour fixer le fil et la batterie...

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum