nature.et.partage

pour la terre, partageons la nature sans nous battre. mais... comment?


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Vous cherchiez le diable? Il est là!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Invité


Invité

Vous cherchiez le diable? Il est là!

Dans les ondes encore apparaît toute cette disgrâce industrielle de la technosphère qui bouffe la biosphère! Plus généralement le mécanique, le technique, le hi tech, l'industriel bouffe le vivant, tel le mal qui détruit les arbres dans le film "le seigneur des anneaux", telle une force de mort diabolique mais qui nous tente, par le don d'un pouvoir, avec laquelle on a pactisé et qui alors envahit de partout le vivant en échange de services techniques pour les hommes... De partout, même dans le spirituel (dénaturation de la musique) ou les paysages dans des aspects variés tels les ondes, le "paysage manifestation du vivant" y laisse son âme... Le paysage qui agence tout ce qui nous entoure est un reflet, une manifestation dans le long terme de l'Esprit, ne l'oublions pas.

Tel un buldozer qui détruit une forêt pour préparer l'installation d'un barrage, mais aussi tel des maisons "neuves" mais sans âmes, ou des pseudos vieux objets qui imitent sans avoir le rayonnement authentique, tels les odeurs de pesticides envahissent l'air des campagne, les forces anti-vie envahissent notre environnement. Nous le sentons au plus profond de nous, nous avons pactisé avec le diable: ils nous rend service mais il vole notre âme....

La vraie révolution écologique s'opérera quand nous aurons compris que ce qui nous entoure c'est le reflet de ce que nous avons au plus profond de nous et que nous devons prendre en compte la simple beauté de tout ce qui est comme guide. Or, pour résister nous nous fermons à cette beauté. Il s'opère alors une déconnexion avec cette perception naturelle des choses, qui était commune alors que l'homme était préhistorique mais spirituel, humain et connecté,

L'être humain soumis à la modernité, à ces bruits et autre stimulus qui s'ajoutent à la pollution chimique débranche sa conscience de l'environnement et perd de vue la piste: au lieu de piloter à vue il s'aide d'indicateurs chiffrés qui ne sont plus que les chiffres de l'économie. il n'y a bien que son ordinateur qui est connecté à la déesse Aile... Des détails aident à se déconnecter, c'est plus facile d'être déphasé encore si les pendules indiquent 14h à midi,

En faisant tourner son moulin à parole et son jux box mental si bien alimenté d'ailleurs par la pub et la musique préenregistrée l'humain perd d'autant plus l'opportunité de connexion avec La Nature, Sa Nature, les lois divines "de bon sens moral". Il est ainsi moins sensible aux biorythmes et ne gère plus les horaires, les efforts, la charge mentale dans les limites de la santé.

Soumis à un tiraillement entre les messages basiques de son organisme, le cerveau primaire et la conscience qui se gênent au lieu de s'associer, l'Humain entre en conflit avec son intuition profonde et son propre corps et prend des maladies plus facilement, des verrues, des cancers dont la cause n'est évidement pas que la pollution chimique....

Ainsi il "coupe" la liaison avec La Nature, il ne voit plus l'Ordre Naturel, mais est social et travailleur, et parfait pour participer à "la croissance" qui exprime alors en "grand" l'idéal individuel induit. La haute société n'en demande pas plus. Les êtres qui pensent et qui sont connectés au psychisme de l'espèce humaine (biologique primaire) sont dangereux car ils contestent les fondements même de la société de consommation, ceux qui pètent les plombs deviennent des handicapés à charge zombifiés de préférence tandis que les autres ont des idées de réformes qui ne plaisent pas à ceux qui installent les pompes à fric, bruyantes quand elles pompent aussi la chaleur, ou carrément l'air...

Un grand pas sera fait quand on cherchera midi à 14h... littéralement, quand des gens mettront leur montre à l'heure du fuseau horaire, ce qui en centre ouest de la France fait bien midi "locale" à 14h heure de paris! Rien que ça serait un signe de reprise de la connexion avec La Nature, ça voudrait dire que les biorythmes sont de nouveaux perçus dans toute leur importance, surtout pour le caractère médian de Midi qui est très important du fait de la symétrie temporelle qui met à égalité le matin et l'après midi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum