nature.et.partage

pour la terre, partageons la nature sans nous battre. mais... comment?


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'ALLIÈNATION DU TRAVAIL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 L'ALLIÈNATION DU TRAVAIL le Sam 30 Mai - 13:29

Invité


Invité
L'ALLIÈNATION DU TRAVAIL

Dans la logique du monde des années nonante, qui se prolonge encore, que l'on tente de sauver de la crise de 2008, nous vivons tous sur des dettes, et nous retournons peu à peu à une sorte d'esclavage industriel qui est basé sur la ponction maximale de l'énergie de tout type (physique et travail, on dit "ressources humaines"). Un monde où règne l'excès de travail (c'est à dire du presse éponge d'énergie humaine) au point de ruiner la santé de nous et de ce qui nous entoure. Globalement nous brassons beaucoup plus de matière mais ne récoltons pas vraiment beaucoup plus. C'est accepté puisque nous avons connus bien pire lors de la révolution industrielle: la misère associée au travail 12h par jour. Le système actuel est adouci, mais reste sur le même principe insoutenable tout de même car les exigences restent excessives, la pression au travail reste trop importante. La charge mentale a augmenté et pèse son poids.

La crise écologique, rendant les ressources plus chères, la misère gagne les peuples et la classe moyenne cesse de s'enrichir, connaît de plus en plus la précarité de sa situation... et surtout le travail est déshumanisé par des méthodes de recherches de rendement: cela tarit l'essentielle source d'énergie humaine qu'est la gratification du travail: NOUS DEVONS SORTIR DE CETTE SPIRALE D'EXPLOITATION DE L'HOMME PAR L'HOMME.

Si le travail est une corvée, genre travail répétitif, monotone... Nous somme tenté de demander au esclaves humains de travailler le plus longtemps possible pour produire le plus possible, d'où des durées qui peuvent atteindre 60h par semaine sans lois sociales.40 est un pis aller mais c'est encore trop.

Nous ne devrions pas dépasser 15h par semaine et le faire comme du sport de haut niveau: dans les limites qui ne dégradent pas la santé tout en offrant l'adaptation maximale à une telle tâche.

Cette loi des optimum vaut pour les taches pénibles, intenses physiquement ou demandant de grands efforts de concentration, tel l'apprentissage.

Si nous abordons le travail comme un sport, appliquons les règles du sport: pas assez longtemps pour que la pénibilité dégrade le santé mentale et physique, assez fort et assez souvent pour être apte à faire la tâche demandée très rapidement sans pourtant fournir un effort dangereux pour la santé. 15h par semaine avec l'emploi de 2 rythme peuvent remplacer 40h dans tout ce qui est cadencé ou physique: calme et régulier durant 2h30 par séance (endurance de base), ou soutenu durant 1h30 (endurance haute), cumul 16 heure par jour constitué des deux types de séances alternées (permet d'atteindre la condition physique athlétique). Alors en 15h on ferait la quantité de travail de 40. Si on applique cela à la marche par exemple, au lieu de marcher 40h par semaine (160km à 4km/h) à un rythme lent pour tenir une telle durée nous pouvons faire la même distance en alternant course à pied et marche rapide. Dans le cas de cet exemple c'est possible. En courant 8h (112km 14km/h) par semaine et en marchant rapidement 8h par semaine (6km/h)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum