nature.et.partage

pour la terre, partageons la nature sans nous battre. mais... comment?


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

11% d'économie de carburant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 11% d'économie de carburant le Sam 31 Oct - 3:58

L'expérience a été tentée par une émission type c'est pas sorcier sur discovery channel.

http://dsc.discovery.com/videos/mythbusters-dirty-vs-clean-car/?smid=FBMBU-FWP-PLP

Recouvrir une voiture type sedan de petites alvéoles comme sur une balle de golf réduit la consommation d'essence de 11%.

Aérodynamiquement, ça s'explique parce que les filets d'air se décollent plus tard et que le nombre de reynolds de l'objet est réduit

http://www.journaldunet.com/science/divers/pourquoi/06/balles-golf/balles-golf.shtml

Il faut expliquer ça à l'industrie automobile, aéronautique, aux constructeurs de carénages de vélos couchés de record et quelques petites autres astuces de jus de cervelle encore.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: 11% d'économie de carburant le Sam 31 Oct - 6:26

Invité


Invité
je me rappelle d'un skiff qui avait une structure nid d'abeille et du coup, le verni dessus faisait un aspect balle de golf lisse.
mais je ne suis pas convaincu.

les bagnoles modernes ont tant de perte de roulement (pneus larges et surdimensionnement) que gagner sur l'aérodynamisme fait presque rien.
l'expérience n'aurait t'elle pas été tenté sur une voiture "normale" (du genre une 106, une R5 ou une clio 1?)
avec une voiture moderne (donc pas normale, ça ferait marcher le moteur en peu plus en dehors de sa charge de bon fonctionnement (avec les voitures modernes ont en est au point que ralentir n'apporte que peu, ou pas d'économie par ce que le moteur utilisé très loin de sa plage de fonctionnement optimale consomme parfois plus. (un peu comme épuiser un athlète de haut niveau en le forçant à se traîner sur des voies vertes en vélo)

Par contre sur une minivoiture "hypervoiture" du genre quelques kilowatts, 450Kg et objectif 110-130 à l'heure, là d'accord.

3 Re: 11% d'économie de carburant le Jeu 5 Nov - 7:21

Je viens de trouver ça. http://www.youtube.com/watch?v=BpOyPQZYkvs&feature=related

C'est un élément de réponse sur l'efficacité du principe à des vitesses basses comme celle d'un vélo de contre la montre du tour (autour de 50km/h). Le maillot de lance armstrong pour le tour de france 2005 était fabriqué pour niquer Ullrich par la marque du même nom en plaçant des alvéoles de balle de golf à des endroits stratégiques.

Il lui a mis une minute et sept secondes au prologue de 19km. Le SCx d'armstrong de 0.22m² est meilleur que celui d'ullrich de quelques points. Peut être qu'armstrong fait 500 watts en PMA, à peu près autant qu'ullrich. Et en même temps Ullrich avait eu une coupure près de la carotide à l'entraînement.

La surface des tubes que représentent les biceps et le bas des quadriceps en était recouverte de cette structure en balle de golf. Le bas du dos aussi.

Mais je m'égare en prenant le prologue légendaire de noirmoutier en exemple, on peut attribuer les 3km/h de différence à beaucoup d'autres choses Smile

Et finalement, il y a bien une raison vicieuse pour que seule la voiture de la société fastskinz s'y soit intéressé...

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: 11% d'économie de carburant le Ven 6 Nov - 15:26

Invité


Invité
mouêh.
c'est de la communication marketing virale à mon avis... guère plus.
en compétition ça ferait peut être une différence...
mais 11% je n'y crois pas.
ça ferait, sur un skiff passer un petit national quasiment à l'élite internationale, et à niveau égal 2 à 3 longueur de bateau.
il n'est même pas certain qu'en réalité ça fasse plus que quelques cm.

sinon, on verrait plus souvent ce style de surface, sur les bateaux, même pour des bateaux loisirs puisque c'est facile de mouler de telle textures sur des kayak par exemple, ou des planches à voiles. depuis le temps que ces mini vortex ont été découvert (des dizaines d'années), ça se ferait, si ça apportait 11% d'écart.

5 Re: 11% d'économie de carburant le Mar 10 Nov - 6:19

Je crois aussi que considérer ça comme de la pub virale c'est une saine réaction.

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: 11% d'économie de carburant le Mer 12 Mai - 6:28

La nature aime bien faire simple mais elle a tout le temps pour produire de l'erreur dans la réplication du génome -quasiment à l'infini- et ainsi les pré-sauvegarder sur le code génétique. Nous sommes le résultat d'un infinité d'erreurs génétiques pré-sauvegardées. Nous ne sommes que les instruments de gènes qui sont bloqués dans une boucle d'auto-réplication de soi.

On porte 3% de l'erreur néanderthal dans nos gènes d'occidentaux. Néanderthal est une erreur dans nos esprits que parce qu'il a l'apparence d'un paysan papou fruste et voûté dans notre imaginaire de grand occidental gras et myope. Il est à noter que les homo sapiens africains, eux, n'ont pas de contribution néanderthal à leur génome. L'erreur néanderthal a bien dû sembler séduisante à quelques homo sapiens étiquetés évolués pour que leurs gènes fassent partie de nous.

Le requin utilise la peau des balles de golf depuis des millions d'années. Mais elle n'a pas de limite de temps, la nature pour essayer et conserver même des choses qui ne servent à rien à tout point de vue, comme la recherche du profit maximal, l'intelligence, où la beauté de l'apparence physique.

D'où les avions à peau de requin.

16/04/1998 http://www.lexpress.fr/informations/des-avions-en-peau-de-requin_628662.html

C'est une de ces devinettes qui heurtent le bon sens populaire. Soit deux objets de même forme, l'un parfaitement lisse et l'autre légèrement strié: lequel va le plus vite dans l'eau? Réponse: le second, parce que les microturbulences issues du frottement aquatique sont moins importantes si elles restent canalisées dans des rainures.
Partant de ce constat, vérifié avec la peau de requin, naturellement striée, des chercheurs ont mis au point un revêtement spécial destiné aux avions, «fait de creux de quelques centièmes de millimètre de profondeur, avec un écart d'un dixième de millimètre entre deux creux», précise Jean-Jacques Thibert, ingénieur à l'Office national d'études et de recherches aérospatiales.
Collées sur 80% de la surface d'un avion, ces feuilles synthétiques sont actuellement testées sur un Airbus A 340 de la Cathay Pacific. Malgré un coût encore élevé - quelques dizaines de milliers de francs - elles permettent de réaliser des économies substantielles de carburant (de l'ordre de 3%).

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum